Le dos

On ne parlera ici que de douleurs mécaniques, ayant éliminé toutes causes inflammatoires, organiques, infectieuses, ou viscérales.
  • La lombalgie commune : siège de tensions par déséquilibre musculaire avec schéma positionnel de bassin inadapté et/ou inégalité de longueur, contact du disque intervertébral ou d’arthrose, la lombalgie constitue un des motifs de consultation le plus répandu au cabinet de podologie. La perte d’épaisseur du disque entraîne une perte de mobilité et d’amortissement. On retrouvera très fréquemment un phénomène de courbures en « S » avec des zones de convexité et concavité. Les hernies par compressions nerveuses sont fréquentes entraînant des troubles fonctionnels de la marche. Le traitement sera au plus proche de la cause en modifiant les appuis plantaires dans les trois plans de l’espace par des semelles adaptées.
[vc_single_image image= »3286″ img_size= »full »]
  • La dorsalgie : mécaniquement , on retrouve la maladie de Scheuermann qui est une inversion de la courbure du dos avec pincement antérieur des vertèbres..
[vc_single_image image= »4469″ img_size= »full »]
  • Les cervicalegies : elles sont d’origines musculaires mais aussi peuvent être irradiantes et déclencher des migraines ophtalmiques ou des sciatiques du bras par compression nerveuse entre deux vertèbres.
[vc_single_image image= »3287″ img_size= »full »]

De quoi s’agit-il ?

Les affections discales, vertébrales ou musculaires dues à une mauvaise posture dans l'espace devront être analysées en statique et pendant le mouvement. Le traitement consistera à transmettre des lignes de forces stabilisatrices ou compensatrices par l'intermédiaire de semelles et avec l'aide de matériaux spécifiques.

Eric Boumandil - Podologue